Suivez-nous sur facebook | Prévenir la mairie | Contactez-nous
fr | corse
  • L'équipe municipale ;
  • Les Horaires de la mairie ;
  • Prévenir la mairie ;
  • Demandes d'actes ;
  • Autres démarches administratives ;
  • Urbanisme/réglementation ;
  • Suivre l' actu de la commune  ;
  • Demande d'acte de naissance ;
  • Régler vos taxes en ligne ;
  • Demande d'acte de mariage ;
  • Demande d'acte de décès  ;
  • La Communauté de communes  ;
  • Marchés publics ;
  • Tutti inseme pè Belgudè  ;
  • Grands projets et réalisations ;
  • Enfance & scolarité ;
  • Développement durable ;
  • Loisirs, sports & associations ;
  • Jumelage avec le village de Seggiano ;
  • Galerie photos et vidéos ;
  • TRAIL E CINQUE PIEVE NATURA-BALAGNA ;
  • Atlas de la biodiversité communale ;
  • Association Foncière Pastorale ;
  • Annuaire des associations ;
  • Mécénat participatif ;
  • Annoncez un événement ;
  • Créer une entreprise sur la commune ;
  • Revue de presse  ;
  • Annuaire des professionnels ;
  • 800 ans d'histoire : Résumé ;
  • L'église paroissiale Saint-Thomas (San Tumasgiu)  ;
  • Le château de La Costa (Malaspina) ;
  • Registre de la population en 1821 ;
  • Découvrez la dérive Corso-Sarde  ;
  • Galerie photos et vidéos ;
  • Les Orgues de Belgodere ;
  • Visite virtuelle de la commune  ;
  • Météo en direct ;
  • Hébergements ;
  •  Histoire et Patrimoine









    A consulter

    > Galerie photos et vidéos

    Mécénat participatif!
    REHABILITATION DU PALAZZU
      Vous êtes ici : Accueil > Histoire et Patrimoine / 800 ans d'histoire : Résumé /
    800 ans d'histoire : Résumé
    1ère esquisse de Belgodere (avril 1731)
     
    Au Moyen-Âge, la Corse, déjà depuis quelques siècles romanisée et christianisée, voit ses populations se regrouper en unités de base que l’on appelle pieve, où s’organise la vie sociale et religieuse des communautés.
     

    Dans notre microrégion, la pieve de Tuani, qui a pour centre l’église Saint Jean Baptiste dont on peut voir les belles ruines à 200 mètres au sud du couvent de Tuani, s’étend sur les territoires des actuelles communes de Belgodere, Occhiatana, Costa, Ville et une partie de Speloncato.

    Les habitats de cette époque, dont il ne reste aucune trace visible, étaient dispersés et situés pour l’essentiel au pied des collines ou dans la plaine.

    C’est à partir de la fin du XIIe siècle que les populations, progressivement, se regroupent sur des sites perchés pour constituer des agglomérations plus faciles à défendre, et qui donneront naissance aux villages qui existent encore de nos jours.

    Belgodere est un cas particulier. Ce village a été fondé dans la seconde moité du XIIIe siècle par les marquis de Massa, qui après avoir brièvement dominé la Corse au XIe siècle, ont conservé la seigneurie de San Colombano (on peut voir les très modestes ruines de leur château au dessus du col du même nom).

    Les marquis construisent sur le roc qui surmonte le village (point de vue fléché à partir de la place) un nouveau château, dont il ne subsiste que la citerne. Les pierres ont sûrement été réemployées pour construire les maisons voisines.

    Le mur d’enceinte du village fortifié était constitué par les parois extérieures des maisons qui entourent le plus vieux quartier, a Cima, dans lequel on ne pouvait pénétrer qu’en empruntant des passages voûtés fermés par des portes. L’entrée principale donnait sur la place (voûte entre les deux cafés).

    L’église paroissiale, dédiée à Saint Thomas l’Apôtre et à San Gavino, a été construite vers 1540 à l’emplacement d’une église plus ancienne. Elle a été remaniée et élargie au XVIIIe siècle.

    Au dessus de la place, l’ancienne église Saint Etienne, construite en 1616 pour la confrérie de Santa Croce, sert actuellement de salle polyvalente.

    A 500 mètres de la place, sur la route de San Colombano, on peut voir les ruines du couvent de Santa Maria delle Grazie, construit vers 1590 pour les  Servites de Marie, qui l’occuperont jusqu’à la révolution française.

    A la même distance de la place, sur la route d’Occhiatana, l’église Saint Jean l’Evangéliste, construite en 1725, est actuellement fermée pour travaux. On y célèbre tous les ans la fête de Notre Dame des Sept Douleurs, le troisième dimanche de septembre.

    Le château Malaspina, contruit en 1893, est le siège de la communauté de communes E cinque pieve di Balagna,  du Pays de Balagne, de l’école et de la crèche Cinderella.




    Suivant Page suivante


    Mairie de Belgodere
    Place de l'Eglise - 20226 BELGODERE  |  Mairie Tél. 04 95 61 32 12  |  Fax : 04 95 61 34 33
    contact@belgodere.fr    www.belgodere.fr    
    Haute-Corse, Balagne

    Mentions légales  |   Plan du site  |   Crédits  |   Réalisation du site 2013 - Anne-Marie Flori  |   Admin